WebSeo
align="center" style="marge-inférieure: 0.28cm; hauteur de ligne: 108%"> Le régime, du latin...
WebSeo
2018-09-25 15:17:21
WebSeo logo

Blog

Perte de poids: stratégies de régime efficaces

  • photo

align="center" style="marge-inférieure: 0.28cm; hauteur de ligne: 108%"> Le régime, du latin diaeta, du grec δίαιτα, dìaita, "mode de vie"

il n’est pas important de manger moins, mais de consommer plus

La science moderne de l’alimentation a prouvé qu’il ne l’était pas toujours l'augmentation de la graisse corporelle est uniquement liée à l'hyper-alimentation. Cette phrase englobe bien sûr toute une série de situations qui se vérifient en cas d'échec des objectifs liés à la perte de graisse corporelle. L'une des caractéristiques de la graisse est qu'un isolant thermique exceptionnel protège notre corps lorsqu'il fait froid dehors. en cas de rhume, notre corps a tendance à prendre des calories plus que des glucides et à la limite des protéines; la graisse ne sert qu'à nous protéger. Bien sûr, il ne suffit pas de bien se couvrir dans une pièce, le système nerveux n’est pas si stupide et il ne faut absolument pas confondre perte de poids et déshydratation. Pour une analyse objective et facilement vérifiable comme celle de certaines personnes qui consomment des quantités inférieures à la moyenne, non seulement elles ne maigrissent pas, mais elles ont même tendance à accumuler des graisses. Cette situation nous donne la confirmation de l'inutilité du simple calcul mathématique pour lequel il suffirait d'éliminer 300 à 500 calories par jour de l'exigence métabolique pour obtenir la perte de poids souhaitée. L'une des causes de l'augmentation du pourcentage de masse grasse corporel est l'amélioration de la qualité de vie grâce à la disponibilité de nourriture à toute heure de la journée et à la technologie qui a permis à l'homme de moins en moins de se déplacer, favorisé par les systèmes de transport et mouvement de plus en plus raffiné (voitures, ascenseurs, escaliers mécaniques). Prenons l'exemple de nos pères et grands-parents pour comprendre à quel point leur vie était plus exigeante que la nôtre du point de vue de l'activité physique.

Caractéristiques générales permettant d'obtenir une bonne perte de poids et stratégies pour l'obtenir:



1) alimentation équilibrée avec tous les macronutriments présents, personnalisation tenant compte du biotype hormonal, de l'anamnèse et du style de vie professionnel

2) activité physique constante avec choix d'un entraîneur personnel préparé et disponible.

3) attitude mentale positive et motivée aidée également par l'environnement qui l'entoure.

STRATÉGIES:

1) Ne pesez jamais les aliments de manière strictement contraignante : dans la plupart des cas, il s'agit il est utile de ne le faire que la première fois après quoi il serait bon de se laisser emporter par une quantité guidée par la vue, ou plutôt de s'en tenir à un dosage plus visuel de manière à ne pas généraliser davantage de stress.

2) pensez à planifier une journée du livre par semaine: c'est une sorte de prime day, de gratification pour le travail effectué pendant la semaine, cela permet surtout d'avoir une recharge en glucides et un prix hebdomadaire. On lui donne généralement un livre par jour, dans lequel il est possible de manger n'importe quel aliment car en réalité, il est difficile d'annuler le sort métabolique des jours précédents. Souvent, les mini-concessions quotidiennes constantes sont beaucoup plus dangereuses: le soi-disant "dégustateur".

3) Fixez-vous des objectifs réalisables : pas 4-5 kg ​​en 10-12 jours, mais objectifs plus ambitieux, surtout du point de vue temporel: 3-6 semaines avec des objectifs de 2-2,5 kg.

4) Mangez lentement et sortez de la table sans jamais être rassasié : le symptôme de satiété est toujours présent deuxième moment par rapport au moment où nous avons pris la nourriture. Pour que les premiers signes de satiété parviennent au cerveau, ils doivent passer environ 20 minutes à partir du moment où ils commencent à manger. La satiété est une réponse neurologique contrôlée par des régions spécifiques du cerveau. Cela dépend de certaines hormones, la leptine et la ghréline. Mâcher lentement peut donc aider à réduire l'excès de nourriture inutile.

5) Divisez les repas en 4 à 6 par jour : cela nous permet de l'obtenir qui est communément appelé «insuline calme». Les taux de glucose sanguin restent toujours stables, en l'absence de pics pouvant entraîner une consommation alimentaire excessive, ce qui favorise la transformation des calories en excès en stockage.

6) Ayez un moment fixe pour comparer la comparaison : dans cet aspect, voici que le travail du En premier lieu, la nutritionniste et l'entraîneur personnel de Secundis peuvent jouer un rôle très important dans la vérification du bon déroulement de la programmation ou de la possibilité de changer quelque chose (sans jamais dramatiser les échecs).

7) Évitez de vous peser plus d'une fois par semaine : d'après mon expérience dans divers centres de fitness il arrive de voir des étudiants que trop souvent ils montent sur la balance. Ce sont des sujets qui se pèsent continuellement dans l’espoir de peser moins, sans tenir compte de la masse musculaire ni de la structure osseuse, dans l’espoir de peser de moins en moins. Il en résulte une augmentation du stress (détresse) qui conduit à un échec psychologique en cas de valeurs non réalisées.

8) Ne vous fiez pas uniquement à l'échelle, mais utilisez une évaluation anthropométrique et bioimpédentiométrique : il arrive souvent que des sujets entraînés avant tout pour l'augmentation du tonus musculaire aient une augmentation de poids après la première semaine principalement en raison de la stimulation de la masse maigre qui se produit lors des exercices proposés. Le poids sur la balance peut sembler identique mais, d’un point de vue visuel et pratique, son apparence et son tonus sont améliorés visuellement.

9) Choisissez des aliments acceptables, faciles à trouver et faciles à préparer : l'aliment est performant un rôle anti-stress pour lequel il est fondamental d'un point de vue psychologique. La possibilité de manger des aliments qui nous sont favorables est importante car elle infuse sérénité, contentement et satisfaction. notre humeur sera sans aucun doute très élevée, créant ainsi une situation favorable à la perte de poids.

10) En cas d'attaque de la faim, il est toujours utile d'essayer de vous distraire: c'est le cas dans exemple de week-end, ou de ces moments "morts" dans lesquels nos pensées ne peuvent aller que et exclusivement à la nourriture; dans ce cas, il est utile d'utiliser tous ces processus de distraction psychologique tels que quitter la maison, lire un livre, regarder un film.

11) Évitez autant que possible toute situation stressante : nous savons très bien que le stress Dans le cas des processus de perte de poids, il s'agit d'un facteur négatif qui peut ralentir ou même interrompre le processus de perte de poids lui-même, entraînant une augmentation du taux de cortisol.



Diversifier les stratégies alimentaires : le nutritionniste a pour tâche de faire varier autant que possible les quantités et la qualité des aliments afin de ne pas créer de phase de stase ni d’adaptations négatives. Pour cette raison, alterner différents types d'aliments sur une base mensuelle ou hebdomadaire peut également être un soutien valable compte tenu du fait qu'il n'existe pas de régime idéal.

Et enfin:

À la lumière de toutes les considérations que nous avons formulées, nous pouvons dire qu'il n'existe pas de régime idéal pour tout le monde, mais un régime cela doit être personnalisé sur la personne à partir du biotype, de l'anamnèse et du choix de l'activité exercée ainsi que de la vie professionnelle quotidienne. Il peut y avoir des cas dans lesquels il n'est pas possible de respecter certaines règles alimentaires et où intervient le bon sens du sujet qui devra choisir entre les types d'aliments qui, comparés aux calories, sont considérés comme inférieurs en fonction des directives données par son nutritionniste ou entraîneur personnel

ARTICLES CONNEXES